Les Parties sud-soudanaises signent à Khartoum un Accord sur la gouvernance

Les parties en conflit au Soudan du Sud ont signé ce soir à Khartoum un accord sur les questions en suspens concernant la gouvernance et les arrangements de sécurité.
La signature de l’accord était sous le parrainage du Président Omar Al-Bachir en présence des Chefs d’Etat du Kenya, de l’Ouganda et du Djibouti ainsi que du Premier ministre de Somalie et du vice-Premier ministre en Ethiopie en plus des organisations régionales et internationales et des chefs des missions diplomatiques accréditées à Khartoum.
Le Président sud-soudanais, Salva Kiir a signé pour le gouvernement de son pays et Dr Riek Machar a signé pour le Mouvement Populaire opposant, alors que M. Deng Alor a signé au nom des Détenus politiciens, M. Gabriel Johnson de l’Alliance de Sawa, M. Joseph Okelo au nom des Partis et Forces politiques, Francis Deng pour les Personnalités nationales, M. Mohamed Morgan pour les hommes de religion ainsi qu’un représentant des organisations de la société civile au Sud-Soudan.
Le président de la république, maréchal Omar Al-Bachir et le président ougandais, Yoweri Museveni ont signé comme garants de l’accord et des représentants de l’Union Africaine, de l’ONU et de l’IGAD ont signé comme témoins.
Le ministre soudanais des Affaires étrangères, Dr Dirdiri Mohamad Ahmad a indiqué, dans son discours à la célébration pour la signature, que l’accord trouve un grand soutien régional et international, affirmant le souci du Soudan sur la restauration de la paix et la stabilité au Soudan du Sud.
Il a exprimé sa joie sur la participation des Chefs d’Etat et de Gouvernements africains à la célébration de la signature de l’accord à Khartoum, soulignant que le soutien des organisations régionales et internationales à cet accord contribuera à la restauration de la paix et al stabilité dans ce pays.