La Ligue Arabe regrette le refus de l’Administration Américaine de lever les sanctions imposées sur le Soudan

La Ligue Arabe a exprimé son regret au sujet de la décision de l’administration américaine à ne pas lever finalement ses sanctions unilatérales imposées sur la République du Soudan et de suspendre la levée de ces sanctions jusqu’au 12 octobre 2017.
Dans une déclaration à la presse, le porte-parole de la Ligue Arabe, Mahmoud Afifi, a dit que la Ligue Arabe s’attendait à ce que Washington lever les sanctions imposées sur le Soudan finalement à la fin de l’ère de l’ancien président Barak Obama au début de cette année 2017.
Il a réitéré la position ferme de la Ligue Arabe en ce qui concerne le rejet de l’imposition de ces sanctions, rappelant les contacts noués par le secrétaire général de la Ligue, Ahmed Abu-Gheit, avec la partie américaine pour lever, sans délai, les sanctions imposées sur le Soudan.